ou vivait Paul Eluard

Où vivait Paul Eluard ?

(Last Updated On: 10 mai 2019)


Paul Éluard de son vrai prénom d’Eugène Grindel est né à Saint-Denis, au 46 boulevard de Châteaudun appelée actuellement boulevard Jules-Guesde le 14 décembre 1895. En 1916, il choisit le nom de Paul Éluard, nom emprunté à sa grand-mère maternelle, Félicie Son père, s’appelle Clément Eugène Grindel, a comme métier comptable. Sa mère se nomme Jeanne-Marie Cousin comme travail elle est couturière.


En 1903 Éluard a étudié à l’école communale de Saint-Denis et à d’Aulnay-sous-Bois et en 1908, la famille s’aménage à Paris, , il était reçu alors à l’école supérieure Colbert comme boursier. Il réussit en son brevet en 1912 après à l’âge de 16 ans il avait atteint la tuberculose donc il a pu interrompre ses études et part en Suisse. Il reste hospitalisé jusqu’en février 1914 au sanatorium de Clavadel, à côté de Davos.


Guéri en 1914, il devient un infirmier militaire avant d’être espacé des luttes à cause d’une inflammation piquante. Il a été traumatisé par l’expérience de la guerre et de ses champs de bataille et lui inspire d’écrire Poèmes pour la Paix qui a été publié en 1918. Devenu majeur le 14 décembre 1916, et le 21 février 1917 , il épouse Gala une fille qu’il a rencontré pendant son adolescence pendant qu’il était hospitalisé tous deux lisaient ensemble les poèmes de Gérard de Nerval, Charles Baudelaire, Lautréamont et Guillaume Apollinaire.

Paul Eluard


En 1918, lorsque la victoire est annoncée, Paul Éluard joint la totalité de son sentiment au mouvement Dada , dans l’illogisme, la folie, la plaisanterie et l’absurdité. C’est après le surréalisme qui lui octroiera son contenu mais avant cela, les dadaïstes font éclat. Alors il a créé sa propre revue « Proverbe » dans laquelle il se montre, comme Jean Paulhan, un homme monomane par les complications du langage. En 1920, Éluard est l’unique du ligue à défendre que le langage peut être un « but », alors que les autres le considèrent particulièrement comme un « procédé de démolir ».

Découvrez aussi:


Le 24 mars 1924, il part à Marseille pour un voyage autour du globe au mois d’octobre, il revient à Paris d’octobre et participe au factum Un cadavre écrit par les surréalistes.


Dès 1925, il soutient la révolte des Marocains et en janvier 1927, il tient au parti communiste français, c’était également le moment où il édite deux spicilèges nécessaires : Capitale de la douleur (1926) et L’Amour la poésie (1929).


En 1928, Paul et Gala se sont divorcé, Gala avait choisi d’être avec un peintre, et en 1934 Paul s’est remarié avec Maria Benz surnommée Nusch, une artiste de music-hall d’origine alsacienne.


Marié avec la belle Nusch , Paul voit en elle une amie et complice, charnelle et noble, jolie et attentive. En 1931, il se rebelle contre la parade coloniale préparée à Paris et signe un prospectus où est transcrit : « Si vous voulez la paix, préparez la guerre civile ».

Exclu du parti communiste, il continue sa lutte pour la révolution, pour toutes les révolutions.


Désigné dès septembre 1939 dans l’administration, il se place avec Nusch à Paris après la trêve du 22 juin 1940. En janvier 1942, il s’aménage chez des amis et souhaite de faire sa réinscription, clandestine, au parti communiste.
En 1943, il associe les textes de plusieurs poètes résistants et édite un livre qui a comme titre L’Honneur des poètes. Nombreux des poètes chantonnent en chorale l’espoir, la liberté. C’était la principale anthologie d’Éluard où il expose sa volonté d’ouverture et de rassemblement.


En novembre 1943, Éluard se part avec Nusch à l’hôpital psychiatrique de Saint-Alban , dirigé par un médecin appelé Lucien Bon nafé qui est voisin des surréalistes. Dans cet asile, il est séduit par les travailles des patients, particulièrement celles d’Auguste Forestier.

Accompagnée de sa femme, Eluard faisait plusieurs tournées et des discours. Mais le 28 novembre 1946, pendant que le poète était en Suisse, il a appris le décès de sa femme par un appel téléphonique puis écrivait :
Vingt- huit novembre mil neuf cent quarante-six
Nous ne vieillirons pas ensemble.
Voici le jour
En trop : le temps déborde.


Biographie de Paul Eluard en vidéo


Mon amour si léger prend le poids d’un supplice.
Cependant, le combat de Grèce n’est pas encore achevé, et son amour et sa lutte avec Nusch se poursuit au-delà de la mort :


Il y a les maquis couleur de sang d’Espagne
Il y a les maquis couleur du ciel de Grèce
Le pain le sang le ciel et le droit à l’espoir
Toi que j’aime à jamais toi qui m’as inventé
Tu chantais en rêvant le bonheur sur la terre
Tu rêvais d’être libre et je te continue.

En avril 1948, Paul Éluard et Picasso sont invités à collaborer au Congrès pour la paix à Pologne. En juin, Éluard édite des Poèmes politiques introduits par Louis Aragon. L’année suivante, au mois d’avril, c’est en tant que délégué du Conseil mondial de la paix, qu’Éluard associe aux activités de la conférence qui se passe à la salle Pleyel à Paris.


En septembre, un nouveau départ, il a rencontré Dominique pendant qu’il rentre en France après avoir était à Mexico. Éluard publie cette même année le spicilège « Le Phénix entièrement consacré à la joie retrouvée »
En février 1952, il part à Genève pour un discours sur le thème « La Poésie de circonstance » et le 25 février, il indique « le peuple français » à Moscou pour fêter les cent cinquantièmes anniversaires de la naissance de Victor Hugo.


Le 18 novembre 1952 à neuf heures du matin, Paul Éluard fléchis à une crise cardiaque dans sa maison, 52 avenue de Gravelle à Charenton-le-Pont. Les funérailles ont lieu le 22 novembre au cimetière du Père-Lachaise où il est enterré. L’écrivain Robert Sabatier affirme :


« Ce jour-là, le monde entier était en deuil. »


Exemple de Poème de Paul Eluard


Titre : Bénédiction


À l’aventure, en barque, au nord.
Dans la trompette des oiseaux
Les poissons dans leur élément.
L’homme qui creuse sa couronne
Allume un brasier dans la cloche,
Un beau brasier-nid-de-fourmis.
Et le guerrier bardé de fer
Que l’on fait rôtir à la broche
Apprend l’amour et la musique.

Les auteurs français

Laisser un commentaire

Comment
Nom*
Mail*
Website*