La vie de Jean-Paul Sartre

La vie de Jean-Paul Sartre

Né le 21 juin 1905 dans le 16e arrondissement de Paris, Jean-Paul Sartre est un écrivain et philosophe français. Il est mort le 15 avril 1980 dans le 14e arrondissement de Paris.

Famille et enfance

Jean-Paul Charles Aymard Sartre est fils unique d’une famille bourgeoise. Il n’a jamais connu son père, lequel est décédé alors qu’il n’avait que 15 mois. Son grand-père maternel, Charles Schweitzer a alors joué le rôle du père auprès du petit Charles. En tant que fils unique, le petit garçon était très entouré et choyé. Avec sa mère, il a vécu auprès de ses grands-parents maternels jusqu’à l’âge de 12 ans puisqu’en 1917, sa mère se remarie avec Joseph Mancy. Ils déménagent alors à La Rochelle. D’emblée, le jeune garçon a haï son beau-père et le nouveau cadre de vie qu’il y découvrit pendant trois ans.

A 15 ans, il tombe malade et on le ramena alors à Paris. Sa mère, souhaitant qu’il ne soit pas pervertie par les mauvais garçons du lycée de La Rochelle décida de le laisser vivre dans la capitale.

Education et carrière

En retournant étudier au lycée Henri-IV, à Paris, il y rencontre de nouveau Paul Nizan, également écrivain et avec qui il noua une solide amitié jusqu’à sa mort. Les deux amis se sont toujours épaulés et c’est grâce à lui que Sartre s’est forgé sa personnalité.

Biographie de Jean-Paul Sartre

Dans la « classe d’élite » dans lequel il se trouvait, Sartre était un élève brillant et s’est fait remarqué dès l’Ecole normale supérieure de Paris. Pourtant, il échoue au concours d’agrégation de philosophie en 1928. En préparant pour la deuxième fois le concours, il rencontre Simone de Beauvoir qui devint sa compagne jusqu’à la fin de sa vie. Pour ce deuxième concours, il se classe premier suivi de Simone de Beauvoir.

Pour ses élèves adolescents, Sartre était un excellent professeur, voire un ami en qui ils pouvaient se fier.

En parallèle, il a commencé à écrire, mais ses premiers écrits ont été refusés. Ce n’est qu’à partir de La Nausée, publié en 1938 chez Gallimard que vint la notoriété.

Après la guerre, la notoriété de Sartre était à son summum et le place au-devant de la scène des lettres françaises. Il commença à véhiculer, dans ses œuvres, ses idées existentialistes et surtout grâce à la revue Les Temps Modernes qu’il a fondé en 1945.

Les auteurs français

Laisser un commentaire

Comment
Nom*
Mail*
Website*