Jacques Prevert

Où vivait Jacques Prévert ?

De son nom complet, Jacques André Marie Prévert, est né le 4 février 1900 au 19, rue de Chartres à Neuilly-sur-Seine. Il y a vécu les six premières années de sa vie. Quand son père fait faillite, la famille déménage en 1906, sur la rue de Vaugirard.

Vie militaire et début littéraire

Le 15 mars 1920, il a été mobilisé et est affecté à Saint-Nicolas-de-Port pour effectuer son service militaire. C’est là-bas qu’il rencontre Yves Tanguy. En 1921, il est affecté à Istanbul où il rencontre Marcel Duhamel. Il retourne à Paris en 1922 et commença, avec Yves Tanguy à fréquenter la Maison des amis des livres, sise rue de l’Odéon.

Entre 1924 à 1928, Marcel Duhamel lui offre l’hospitalité et il demeure au 54, rue du Château, à proximité de Montparnasse à l’hôtel Grosvenor. L’établissement appartenait à l’oncle de Duhamel et faisait office de lieu de rencontre des acteurs du mouvement surréaliste.

En 1930, il déménage rue Dauphine et entre dans le groupe des Lacoudem. En 1932, il intègre le groupe Octobre lequel séjourne à Moscou durant la saison estivale de cette année.

Durant la deuxième guerre mondiale, il se réfugie à Nice.

Après la guerre, il séjourne dans divers meublés et hôtels pour s’installer finalement au 6 bis, cité Véron, dans le quartier des Grandes-Carrières en 1956. Il partageait alors le même pallier que Boris Vian.

Un de ses poèmes les plus connus est : Le Cancre

Maison de Jacques Prévert

Maison de Jacques Prevert

Vie privée

Il quitte ce logement en 1928 pour s’installer avec Simone Geneviève Dienne qu’il a épousé le 30 avril 1925. Le couple vit alors au pied de la butte Montmartre. C’est à cette époque que Jacques Prévert décide de se consacrer à l’écriture. Il commence alors à écrire et à publier ses premiers poèmes, mais ne se considérait pas encore comme un écrivain.

Il se sépare de Simone Dienne en 1935 et connaît plusieurs liaisons avant d’épouser, Janine Fernande Tricotet le 4 mars 1947. Le couple eut une fille nommée Michèle en 1946.

Vers la fin de sa vie, il a vécu au domicile secondaire de la famille Prévert qui se situe à Antibes. Après la résiliation du bail, il finit par quitter ce logement et achète une maison à Omonville-la-Petite, dans la Manche en 1971.

Il y meurt le 11 avril 1977 à la suite d’un cancer du poumon. Il est enterré au cimetière d’Omonville-la-Petite. Sa maison, est aujourd’hui ouverte au public.

Découvrez la Maison Jacques Prévert

Pour lui rendre hommage, ses amis ont aménagé pour lui, à Saint-Germain-des-Vaux, un jardin.

 

Les auteurs français

Laisser un commentaire

Comment
Nom*
Mail*
Website*