Ou vivait Paul Leautaud

Où vivait Paul Léautaud ?

Paul Léautaud est un écrivain français du 20e siècle. Il est né le 18 janvier 1872 au n°37, rue Molière dans le 1er arrondissement de Paris. Né de parents comédiens, Paul est délaissé par sa mère dès sa naissance et son père lui témoigne une totale indifférence.

Enfant délaissé

Lorsque sa mère reprend son métier et part en tournée sitôt après sa naissance, son père le confia à une nourrice jusqu’à ce qu’il ait 2 ans.

Il le reprend ensuite avec lui et engagea une vieille femme du nom de Marie Pezé pour s’occuper de lui. Elle s’en occupa comme s’il était le sien. Faisant office de figure maternelle auprès de l’enfant, Paul l’appelait « Maman Pezé ». Cette dernière s’occupa de lui pendant une dizaine d’années. Pour que le petit n’assiste pas aux aventures de son père, elle avait pris l’habitude de l’emmener dormir dans sa chambre, sise rue Clauzel.

Durant son enfance, Paul ne rencontre sa mère qu’une huitaine de fois. Elle a ensuite épousé un médecin et ne le revit que 20 ans plus tard.

C’est auprès de son père qu’il grandit dans les quartiers Saint-Georges et Rochechouart. Père et fils vivaient au n°13 puis au n°21 rue des Martyrs. Paul n’avait que 5 ans à l’époque, mais son père lui donna déjà une clé de leur logis pour qu’il puisse faire ce qu’il veut sans s’attirer des ennuis.

Découvrez les livres de Paul Léautaud.

Courbevoie

Louise Viale a été engagée, à 16 ans, comme bonne par Firmin Léautaud. Elle s’installa avec eux en 1881 puis le père finit par l’épouser et avoir un fils avec elle. Le père de famille renvoya alors Maman Pezé et la famille quitte Paris pour s’installer à Courbevoie. Paul y fit ses études sans que son père daigne s’y intéresser. A 15 ans, il commence à faire des petits métiers, mais son père prélevait toujours son salaire.

Paul Léautaud

Paul Leautaud

A 18 ans, il quitte finalement Courbevoie pour s’installer à Paris. Il y exerça différents petits métiers, y survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’en 1894, il intègre l’étude Barberon sise 17 quai Voltaire. Sa vie commença, dès lors, à s’améliorer un peu et il s’intéressa de plus en plus aux lettres.

Fin de vie

Après avoir publié un poème dans Mercure de France, une longue collaboration de 45 ans le lia avec cette maison d’édition.

En 1912, il s’installe au n°24, rue Guérard à Fontenay-aux-Roses. Il y logea jusqu’en janvier 1956 et ce, malgré le manque de confort et l’état délabré de la demeure. Il y recueille près de 300 chats, 125 chiens et sa guenon Guenette.

Il ne quitta cette maison délabrée que lorsqu’il sentit ses forces diminuer. Avant de déménager, il a noyé sa guenon Guenette qu’il ne voulait pas voir triste après sa mort et a confié ses nombreux chats à des amis. Il part ensuite s’installer à la Vallée-aux-Loups, dans la maison de Chateaubriand. Il y meurt le 22 février 1956.

Découvrez les plus belles Citations de Paul Léautaud.

Les auteurs français

Laisser un commentaire

Comment
Nom*
Mail*
Website*