Où vivait Victor Hugo ?

Où vivait Victor Hugo ?

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 15 août 2017)

Victor Hugo est né le 26 février 1802 dans un appartement sis au 1er étage du 140 Grande rue à Besançon. Il a ensuite vécu son enfance au 8 rue des Feuillantines à Paris. La famille avait l’habitude de voyager en Espagne et à Naples. En 1813, il est placé au pensionnaire Real Colegio de San Antonio de Abad avec ses deux frères. Suite à la séparation de ses parents, il part vivre à Paris avec sa mère. En 1815, il est placé à la pension Cordier.

Où vivait Victor Hugo ?

Découvrez la maison natale de Victor Hugo

Mariage et vie de famille

Il épouse Adèle Foucher en octobre 1822. Le couple resta vivre alors chez les parents d’Adèle jusqu’en 1824. Ils ont ensuite déménagé au 90, rue de Vaugirard, Paris, où naissent leur deuxième et leur troisième enfant. En 1827, la famille déménage à nouveau au 11, rue Notre-Dame-des-Champs. En 1830, deux ans après la naissance du quatrième enfant, ils emménagent sur la Rue Jean-Goujon où naît leur dernier enfant. La famille y vit jusqu’en 1832.

Exil à Bruxelles et l’ile de Jersey

Suite au coup d’Etat du 2 décembre 1851, Victor Hugo s’exile à Bruxelles puis à Jersey. Il y reste jusqu’en 1855 avant d’être chassé de nouveau. Il s’installe alors dans sa maison, Hauteville House à Guernesey. Malgré la signature d’une amnistie générale en 1859, le poète refuse de rentrer en France et n’y revient qu’en septembre 1870. Il alterne toutefois les séjours entre Paris et Guernesey.

Découvrez la biographie de Victor Hugo

Victor Hugo : un poète Français du 19e siècle

Fin de vie à Paris

Victor Hugo meurt le 22 mai 1885 au 50 avenue Victor Hugo où se situait son hôtel particulier. L’adresse a aujourd’hui été remplacée par le n°124. Selon ses volontés, la cérémonie des obsèques auraient dû se tenir au corbillard des pauvres, mais un décret a décidé de lui dédier des obsèques nationales. Son cercueil fut ensuite transféré au Panthéon après avoir été exposé une nuit sous l’Arc de triomphe.

Après sa disparition, la place où il est né a été rebaptisée place Victor-Hugo. L’appartement où il a vu le jour a, quant à lui, été transformé en musée pour rendre hommage à l’engagement politique de cet illustre écrivain.

Les auteurs français

Laisser un commentaire

Comment
Nom*
Mail*
Website*